Attaque terroriste à Vienne : Trois personnes tuées, l’assaillant abattu

Attaque terroriste à Vienne : Trois personnes tuées, l’assaillant abattu

L’attentat qui a frappé le cœur de Vienne, hier soir, a été mené par un sympathisant du groupe État islamique. Trois personnes ont été tuées, six lieux visés à l’arme automatique. De nombreux Autrichiens profitaient de leurs dernières heures de liberté avant l’entrée en vigueur d’un reconfinement. Certains buvaient un dernier verre avant d’entamer, aujourd’hui, un mois de confinement.

D’autres, amateurs de musique, profitaient d’un dernier opéra quand des tirs à l’arme automatique ont brusquement retenti dans la quiétude de Vienne, la capitale autrichienne où la criminalité est habituellement très faible.

Trois personnes ont été tuées, six lieux ont été pris pour cible, autour d’une synagogue et de l’Opéra, notamment. Cette attaque a été perpétrée par « au moins un terroriste islamiste », « un sympathisant » du groupe djihadiste du groupe État islamique, indique, le ministre autrichien de l’Intérieur, ce matin.

A Vienne, le récit de notre correspondante Isaure Hiace et le témoignage d’Amélie, une Française qui vit en Autriche depuis neuf ans.  Cet attentat intervient dans un climat déjà tendu en Europe, après l’attentat au couteau à Nice et la décapitation du professeur Samuel Paty.

Al-Qaïda au Maghreb islamique menace désormais de se venger d’Emmanuel Macron qui , sous prétexte de défendre la liberté d’expression, s’en est pris à l’islam et aux musulmans.. Alors que des manifestations anti-françaises se sont poursuivies, hier, au Bangladesh et en Indonésie, AQMI appelle ses partisans à tuer ceux qui insulteraient le prophète (QSSL), et affirme qu’il n’oubliera pas les « agissements » du Président français.

K.Z.