Document/ Message de Zakaria Zubeidi, co-fondateur du Freedom Theatre, depuis sa prison…

Document/ Message de Zakaria Zubeidi, co-fondateur du Freedom Theatre, depuis sa prison…

Cet émouvant et court message, que nous reproduisons ici intégralement, concentre à lui seul toue la barbarie criminelle que déploie l’entité sioniste, sans discontinuer et en toute impunité, à l’endroit du peuple palesrinien depuis la Nekba de 1947.

« Tous ceux que j’ai perdus, je ne leur ai pas dit au revoir et je ne les ai pas enterrés. Mon père a été martyrisé. J’étais emprisonné à Jénine et je l’ai appris par le haut-parleur de la mosquée, et ma mère a été martyrisée pendant la bataille du camp de réfugiés de Jénine et elle a été enterrée par la Croix Rouge, en raison de l’attaque des forces d’occupation nous n’avons pas pu l’accompagner. Ma mère qui répétait toujours : « Que Dieu fasse que ma journée soit avant la tienne »… Et mon frère Taha a été enterré alors que j’étais sous les décombres des maisons détruites, et aujourd’hui mon frère Daoud…. Je n’ai pas pu dire adieu à chacun d’entre eux, et je n’ai pas pu accomplir les rites funéraires comme n’importe quel être humain. »

 

Source : Hanna Al-Khatib,

avocate de la Commission des affaires des prisonniers

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles