En activité depuis 1978 : Etterkib, plus qu’une entreprise, un partenaire de confiance 

En activité depuis 1978 : Etterkib, plus qu’une entreprise, un partenaire de confiance 

Filiale à 100% du Groupe Sonelgaz, Etterkib assure la mission de montage et de maintenance des ouvrages et installations industriels depuis 1978.

Elle est présente pratiquement dans tous les secteurs économiques : Energie, hydrocarbures et la pétrochimie, agroalimentaire, sidérurgie, hydraulique.

Forte de son capital d’expérience d’un peu plus 40 ans, Etterkib a connu une participation active dans le secteur de l’énergie, ce qui a donné un nouvel essor à l’ensemble de ses activités. Soutenue par un effectif de 2700 agents, dont 276 ingénieurs l’entreprise, a su se frayer son chemin parmi les « leaders » du domaine du montage industriel.

« Au jour d’aujourd’hui, notre grande satisfaction est que toutes les activités d’Etterkib sont pilotées par sa propre ressources humaines de l’étude jusqu’à la réalisation. Autrement dit, par des compétences algériennes», s’est félicité son premier responsable Noureddine Ghoul.

Nourredine Ghoul, PDG d’ETTERKIB

Sans exagération aucune, Etterkib est connue et reconnue pour ses ouvrages. Notre domaine d’intervention exige non seulement de la technicité, mais aussi et surtout de la perfection.

« Et c’est notre maître mot. C’est également la relation de base nous liant à notre clientèle qu’elle soit nationale et ou étrangère », a soutenu notre interlocuteur, nos sans fierté.

« Etterkib assure la fourniture de produits de qualité tout en tenant compte de la satisfaction totale des clients en matière de qualité, hygiène, sécurité au travail et surtout l’aspect environnemental, et cela pendant toutes les phases de réalisation », soutient Nourredine Ghoul.

L’entreprise a en effet, enrichi davantage ses références professionnelles à travers la réalisation de projets de grande envergure, depuis sa création Etterkib a participé dans le montage des centrales électriques au nord qu’au sud du pays, et autre dans le secteur pétrolier, notamment les grands projets de centre de production de pétrole et de gaz.

Etterkib est également partie prenante dans le programme national des énergies renouvelables, et ses contributions ce confirment par les différentes concrétisations dans ce cadre, tels que la ferme éolienne d’Adrar et la centrale photovoltaïque de Ghardaïa, la participation d’Etterkib traduit la vision stratégique du groupe Sonelgaz qui vise à développer l’intégration nationale et la maitrise des nouvelles techniques dans le domaine des énergies renouvelables.

Des compétences à 100% algériennes

Etterkib évolue dans un contexte fortement concurrentiel, sur un marché ouvert, dont les exigences des parties intéressées sont plus en plus accrues, ce qui nécessite l’adaptation, en continue de son organisation.

Pour faire face aux enjeux externes et internes, Etterkib a décidé volontairement d’adapter un système de management intégré et s’appuie sur la créativité et l’engagement de chacun est de contribuer activement à la performance et la pérennité d’Etterkib, en s’appuyant sur l’amélioration continue et le développement durable.

Certifiée depuis 2001 selon le référentiel ISO 9002/94, elle convertit sont système d’assurance qualité vers le système management qualité en s’adaptant aux nouvelles versions de standard international ISO 9001.

En 2015, elle a obtenu la certification de son système management intégré, et en octobre 2019, elle a obtenu son certificat en management qualité selon ISO 9001/2015.

Pour contribuer à sa performance et à sa pérennité, cela « nécessite la participation et l’implication de chacun de ses effectifs à tous les niveaux »

« Nous considérons que l’intérêt d’un travailleur à Etterkib va de l’intérêt de chaque collègue à Etterkib femme et homme », en résume le PDG de l’entreprise Nourredine Ghoul.

Au sein d’Etterkib, une attention particulière est « accordée » à la formation des employés.  Elle s’articule sur deux axes essentiels », nous affirme notre interlocuteur.

La formation « en externe », est assurée dans les écoles de formation relevant du Groupe Sonelgaz.

Quant aux actions de formations réalisées « en interne », elles, sont assurées, par des compétences avérées ayant capitalisé une grande expérience dans des domaines spécifiques.   

Autrement dit, sur l’expérience cumulée par les « ainés » durant les longues années d’exercice sur le terrain, assure son PDG.

Une importance capitale est également accordée à la communication au sein de l’entreprise.

Le PDG d’Etterkib, Noureddine Ghoul nous reçoit d’ailleurs, en compagnie de la chargée de la communication  de l’entreprise.

Interrogée quant à cet aspect au sein de cette filiale Sonelgaz, Mme Narimene Yahouni,  explique qu’il s’agit en premier lieu d’une « communication en interne » visant à mettre tous les effectifs de l’entreprise en « contact » via plusieurs supports  et aussi les tenir informés des activités de l’entreprise en interne et en externe.

Sur un autre volet, Mme Yahouni, a assuré que Etterkib a pris (et prend) part à toutes les manifestions et foire en liens avec son domaine d’activité pour faire connaitre nos réalisations et aussi d’entretenir nos relations avec nos partenaire et clients.

Une année difficile mais « réussie » 

A l’instar de toutes les entreprises économiques nationales, Etterkib a « été fortement impactée » par la crise sanitaire due au Coronavirus.

« L’exercice 2020, s’est inscrit dans un contexte particulier en raison de la crise sanitaire mondiale du Covid 19 qui a eu des conséquences tragiques » témoigne le PDG de l’entreprise Noureddine Ghoul.

Etterkib n’a pas échappé à ce contexte et a subi aussi les effets néfastes de cette pandémie notamment durant le premier semestre de l’année d’autant que l’activité et les résultats de la société se sont fortement contractés après la mise en place des mesures de confinement généralisé à partir de 23 mars.

« La quasi–totalité des chantiers a été mise à l’arrêt pendant plus de deux mois, la production a reculé d’une façon drastique provoquant un glissement important du planning de réalisation et une perturbation dans la programmation des moyens humaines et matériels », témoigne notre interlocuteur faisant remarquer que la situation s’est améliorée progressivement avec un retour à la normale à partir de mois de juin, avec la reprise l’intégralité des chantiers.

« Aussi paradoxale que cela puisse paraître, la crise sanitaire a forgé une autre entreprise. Grâce à la détermination de  et la persévérance de effectifs mobilisés y compris dans le Sud du pays, malgré l’absence de tous les moyens de transports  nous a permis de relever un grand défis, celui de finaliser la réalisation notamment de la centrale d’Adrar , dans les délais impartis. Cela y va de la crédibilité de l’entreprise et nulle question de remettre en cause nos engagements avec nos partenaires », assure encore le PDG d’Etterkib, Noureddine Ghoul.   

Preuve en est : les effectifs de l’entreprise ont réalisé 6 millions d’heures en volume horaire pour toutes les activités durant l’année 2020.  Signe de persévérance et de détermination également, Etterkib a pu réussir le montage de deux chaudières de la centrale de projet « Kaïs » en 32 jours seulement, au lieu de 90,

« Il faut toujours croire à l’intelligence et capacités algériennes. Quand on veut, on peut», s’est félicité notre interlocuteur.

Ce n’est pas tout. Toujours durant cette année dite « difficile », Etterkib a concrétisé une bonne quarantaine d’appels d’offres à l’externe, représentant une part importante de son chiffre d’affaires global.

Une vision future…

La compétitivité de toute entreprise dépend essentiellement de ses compétences distinctives. Il importe, alors, pour chacune d’elles d’asseoir des politiques et stratégies rigoureuses en matière de gestion des compétences.

Depuis sa création à ce jour, Etterkib, forte de son capital d’expérience de plus de 40 ans, a connu une participation active dans le secteur, ce qui a donné un nouvel essor à l’ensemble de ses activités.

Abordant les années à venir, notamment celle en cours, le PDG d’Etterkib, Noureddine Ghoul s’est montré optimiste.

« Au sein de l’entreprise, il nous arrive souvent de marquer un arrêt et se faire évaluer afin de bien bondir. Passés les moments difficiles (de 2020), notre intérêt est porté essentiellement sur son devenir. Et qui dit devenir, dit les actions à mener dans le souci de se projeter à court et moyen terme.

Parmi les actions futures, le réaménagement du bureau d’études de la société en le dotant d’outils modernes et le propulsant à monter progressivement en potentiel en matière de développement des études de détail pour des perspectives de prises d’affaires en EPC (Engineering-Procurement-Construction).

La société ambitionne de conquérir le marché des énergies renouvelables et se positionner en tant que leader du montage électromécanique dans le domaine énergétique et prendre des parts de marchés à l’international.

Implantée au Centre, Est, Ouest et Sud à travers ses sous-directions et bases de vies, Etterkib est opérationnelle depuis 1978, elle est aussi une entreprise créatrice de richesse et d’emplois.

Malgré les difficultés qu’a connu l’entreprise, Etterkib a rattrapé le terrain déjà en marche grâce au savoir-faire de ses dirigeants et au dévouement de son personnel.

Ainsi, pour Noureddine Ghoul et son staff, il est surtout question de visé les marchés pétroliers, et ceci dans l’objectif de booster le chiffre d’affaire, et pour y parvenir haut la main, Etterkib a jugé nécessaire de faire de la stratégie de partenariat, un autre moyens de relance et de sursaut afin d’affronter une concurrence ardue est être en mesure de répondre aux exigences des clients.

F.H