État de santé du prisonnier sahraoui Yahya Mohamed El Hafed : L’ONU exprime son inquiétude

État de santé du prisonnier sahraoui Yahya Mohamed El Hafed : L’ONU exprime son inquiétude

Le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme, Mary Lawlor, s’est dit jeudi préoccupée par l’état de santé du détenu sahraoui Yahya Mohamed Elhafed Iaaza, en grève de la faim depuis plus d’un mois.

«J’ai entendu des nouvelles inquiétantes sur le défenseur des droits humains, du Sahara Occidental, Yahya Mohamed El hafed Iaaza, qui est en grève de la faim depuis 3 juillet», écrit Mme Lawlor dans un tweet.

«On m’a dit qu’il est en mauvaise santé et qu’il est détenu à plus de 600 km loin de sa famille», ajoute la responsable onusienne.

Yahya Mohamed El-Hafed a été transféré par les autorités d’occupation marocaines le 3 juillet de la prison de Bouzairkarn à un lieu encore inconnu, sa famille est extrêmement inquiète pour sa santé et estime qu’il a été transféré dans une autre prison éloignée en guise de représailles.

Le 5 mars 2021, la famille du défenseur des droits humains Yahya Mohamed El-Hafed a été autorisée à lui rendre visite à la prison de Bouzairkarn pour la première fois depuis un an.

La visite n’a duré que 15 minutes et les gardiens de prison étaient présents tout le temps. Le défenseur des droits humains sahraoui, est détenu à l’isolement depuis plus de 15 semaines et son état de santé s’est rapidement détérioré en raison des conditions inhumaines dans lesquelles il est détenu.

Début juillet, Mme Lawlor, a déclaré que le régime marocain doit cesser de cibler les défenseurs des droits de l’Homme et les journalistes qui défendent les questions des droits humains au Sahara occidental occupé, et leur permettre de travailler sans représailles.

R.N.