Exclusif/Il aurait secrètement ouvert un consulat à Laâyoune : Trump amène le Maroc à « normaliser » avec l’entité sioniste

Exclusif

Il aurait secrètement ouvert un consulat à Laâyoune : Trump amène le Maroc à « normaliser » avec l’entité sioniste

A en croire des médias sionistes, « Trump a clairement l’intention d’utiliser les deux mois et demi d’incertitude qui précèdent la prestation de serment du prochain président le 20 janvier pour conclure son stratagème inachevé et mettre fin au conflit historique entre le monde arabe et Israël.

En attendant les résultats confirmés de l’élection du 3 novembre la semaine prochaine, Trump est occupé à pilonner et ruiner les principales priorités de Joe Biden, qui sont la pandémie de covid-19 et l’économie, les nouveaux engagements américains au Moyen-Orient, que Biden pourrait bien désapprouver, et ses manœuvres vont bon train avant que le président élu puisse reprendre son souffle ».

Ce n’est pas tout. Le même média ajoute que « L’acceptation de la revendication du Maroc sur le Sahara occidental a donné au président américain Donald Trump un levier pour inciter un autre gouvernement arabe à enterrer la hache de guerre avec Israël, après les EAU et Bahreïn, selon les sources exclusives de DEBKAfile. Un consulat américain opère désormais à Laâyoune.

Cette détestable vente concomitante, absolument inacceptable en diplomatie, et dans les relations saines entre Etats, montre à quel point le puissant et richissime lobby sioniste a poussé très en avant ses pions sous le sulfureux règne du désormais ex-président américain.

Le même média révèle également au passage que « Pour normaliser les relations avec Israël, la Maison-Blanche de Trump a informé le Congrès de son intention de vendre les chasseurs furtifs F-35 aux Émirats arabes unis, ce qui pourrait déclencher une course aux armements dans la région ».

Et d’ajouter qu’ « Israël s’est vu promettre du matériel américain sophistiqué pour préserver son avantage militaire qualitatif. Mais le dirigeant avisé des Émirats arabes unis, le prince héritier d’Abou Dhabi, Sheikh Mohammad bin Zaed (MbZ), insiste maintenant pour obtenir en couronnement le même équipement que les chasseurs F-35 fournis à l’armée de l’air israélienne ».

Mohamed VI, qui usurpe le pompeux titre de « commandeur des croyants, semble ainsi avoir vendu son âme au lobby sioniste pour tenter de garder ses « provinces du sud », illégalement occupées depuis 1975.

C’est dire que l’héritage de Trump qui risque à terme de mettre le feu aux poudres dans la région moyen-orientale, semble également avoir laissé une véritable bombe à retardement au Sahara Occidental, dont les répliques risquent de se faire sentir dans les toutes prochaines semaines.

Kamel Zaidi