Gaza : Nouvelles frappes sionistes

Gaza : Nouvelles frappes sionistes

Pour la seconde fois depuis la fin de la dernière agression sioniste contre Gaza, l’aviation sioniste a bombardé dans la nuit de jeudi à vendredi des cibles du mouvement Hamas dans ce territoire palestinien, en représailles à des lancers de ballons incendiaires vers les territoires occupés palestiniens.

Peu avant minuit, l’armée sioniste a indiqué que ses avions de combat avaient ciblé des positions du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza en représailles à des tirs de ballons incendiaires ayant déclenché une dizaine d’incendies dans le Sud.

L’armée a affirmé avoir ciblé un site militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes, situés respectivement à Gaza City et à Khan Younès, ville du sud de cette enclave sous blocus israélien depuis près de 15 ans.

Et des journalistes de l’AFP dans la bande de Gaza ont fait état de déflagrations. Après ces frappes israéliennes, des militants de la brigade al-Qassam, branche armée du Hamas, «ont tiré à la mitrailleuse» vers des villages sionistes ceinturant la bande de Gaza et des drones patrouillant le ciel, a indiqué à l’AFP un responsable du mouvement.

Les sirènes ont retenti dans nombre de villages sionistes limitrophes de la bande de Gaza.

Ces nouveaux échanges de tirs interviennent alors que l’Onu et l’Égypte tentent de consolider le cessez-le-feu fragile qui a permis de mettre fin à cette agression criminelle contre Gaza, et à l’approche de la visite, prévue à partir de samedi, aux États-Unis du chef de l’armée sioniste, le général Aviv Kohavi.

R.I.