Le chef de la diplomatie mauritanienne annule une visite au Maroc : Coup de froid entre Nouakchott et Rabat

Le chef de la diplomatie mauritanienne annule une visite au Maroc : Coup de froid entre Nouakchott et Rabat

Selon des sources recoupés et dignes de foi, nous apprenons que le ministre mauritanien des Affaires étrangères Ismail Ould Cheikh a soudainement annulé sa visite au Maroc, qui était prévue mercredi.

La visite a été annulée sans donner les raisons ni une nouvelle date de rendez-vous. Selon des sources mauritaniennes, Ould Cheikh prévoyait de se rendre aujourd’hui au Maroc en tant qu’envoyé spécial du président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani.

Le chef de la diplomatie mauritanienne avait également prévu de remettre une correspondance au roi marocain Mohamed VI, dont le contenu n’a pas été divulgué. Ce brusque coup de froid entre Nouakchott et Rabat serait lié au caractère belliqueux et retord de la diplomatie marocaine.

En témoigne, notamment, la sévère « prise de bec » qui a eu lieu tout récemment entre le Maroc et l’Allemagne.

L’origine de cette brouille, tel que signalé précédemment, était lié à la question du Sahara Occidental. Pour Rabat, en effet, obéir au droit international, et aux résolutions onusiennes prises dans ce sens reviendrait à se faire l’ennemi du Makhzen, et à gêner ses velléités expansionnistes et colonialistes. Ce dossier chaud et sensible est à suivre.

La Mauritanie,  en effet, pèse très lourd dans le dossier sahraoui. Vraisemblablement, donc, Rabat vient de se tirer une balle dans la jambe…

Mohamed Abdoun