Le gouvernement réagit aux propos d’Aït Hamouda sur l’émir Abdelkader

Le gouvernement réagit aux propos d’Aït Hamouda sur l’émir Abdelkader

Le ministère des Moudjahidine et des ayants droit a réagi, dans un communiqué publié ce lundi, aux propos tenus par Nordine Aït Hamouda, ancien député et fils de chahid, sur l’émir Abdelkader.

Le ministère des Moudjahidine a précisé qu’il refuse et condamne « tout comportement, dépassement ou attaque ciblant nos symboles nationaux des résistances populaires, du mouvement national et de la révolution du 1 novembre 1954 ».

Le département de Tayeb Zitouni a prévenu qu’il n’hésitera pas à prendre les mesures légales contre toute personne, qui s’en prend aux symboles de « l’histoire nationale », en se constituant partie civile dans le cadre des plaintes qui seront déposées.

Le ministère des Moudjahidine a appelé les médias algériens à faire preuve de conscience et se dresser contre les pourfendeurs et les colporteurs qui « prêchent la haine à travers les tribunes médiatiques pour porter atteinte à l’unité nationale ».

Enfin, le ministère des Moudjahidine a affirmé que l’héroïsme et les épopées des symboles de la nation resteront gravés à jamais dans dans la mémoire collective et dans les annales.

Skander Boutaiba