Le journaliste sahraoui Mohamed Radi Ellili ciblé par les services marocains : La ligue des journalistes et écrivains sahraouis en Europe somme la France d’ouvrir une enquête.

Le journaliste sahraoui  Mohamed Radi Ellili ciblé par les services marocains : La ligue des journalistes et écrivains sahraouis en Europe somme la France d’ouvrir une enquête.

 

La ligue des journalistes et écrivains sahraouis en Europe apporte son soutien indéfectible au journaliste Mohamed Radi Ellili victime d’une campagne abjecte de dénigrements orchestrée par les relais du Makhzen, lit-on dans un communiqué dont nous détenons une copie.

Le signataire du communiqué précise que le proches du journaliste Mohamed Radi Ellili sont également ciblées par ces campagnes immorales à des fins de lui porter atteinte et de le discréditer au sein de la corporation.

Ainsi, ajoute le communiqué : « Au sein de la ligue  nous suivons avec grand intérêt l’évolution de cette situation que nous condamnons à plus d’un titre » Et pour mettre fin à ces attaques aussi viles que sournoises auxquelles s’adonnent les services marocains du Makhzen,  la ligue appelle les autorités françaises à ouvrir dan l’immédiat, une enquête à ce sujet contre les auteurs de ces pratiques infâmes et innommables et de revoir les  procédures  en cours pour permettre à sa famille de le rejoindre en France. Comme il est fait appel à toutes organisations internationales de droits de l’homme de se pencher sur le cas de Mohamed Radi Ellili victime de la police marocaine.

Il faut savoir que  les services de renseignement marocains mènent une campagne abjecte de dénigrement et de harcèlement moral contre tous les journalistes opposés au régime du Makhzen. Pire, la monarchie marocaine « utilise de nouvelles méthodes pour se débarrasser des journalistes d’opposition » en ayant recours à leur « assassinat moral en les jetant en prison pour des affaires de mœurs et des vidéos à caractère licencieux montées de toutes pièces ».