Confidentiel Auteur de la sortie qui a déclenché l’ire d’Alger : Omar Hilal, « coqueluche » des marionnettistes sionistes

Confidentiel

Auteur de la sortie qui a déclenché l’ire d’Alger : Omar Hilal, « coqueluche » des marionnettistes sionistes

 Ce qui jadis relevait en quelque sorte du « secret-défense », pour ne pas dire « secret de famille », est aujourd’hui étalé impudiquement au vu et au su de tout le monde. Il s’agit des relations étroites, incestueuses et délictueuses qu’entretiennent les dirigeants marocains avec leurs homologues sionistes. Sur ce coup, la palme d’or reviendrait très certainement à Omar Hilal, ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU. Sur une vidéo particulièrement compromettante, on peut le voir en effet dégouliner d’obséquiosité face à son vis-à-vis sioniste, prêchant la bonne parole entre la longue, la très longue  histoire d’amour (et de trahison surtout) qui a toujours existé entre Rabat et Tel-Aviv. La tristement célèbre « guerre des six jours » en est le point d’orgue et l’un des pires et des plus tristes témoignages. Cette flamme déclarée, qui ferait jaser sur les mœurs de Mohamed VI et de sa garde rapprochée, a de quoi faire taire les rumeurs sur la haine clairement affichée de Hilal à l’endroit de l’Algérie, depuis qu’il était détachée à Genève. Sans doute, n’a-t-il jamais été que la vile créature, et le mesquin pantin entre les mains d’adroits et puissants marionnettistes tapis au cœur du puissant lobby sioniste mondial. Omar Hilal, qui e comporte et s’exhibe en Geisha » peinturlurée, assume pleinement sa prostitution intellectuelle et autre.  Partant, on comprend encore mieux comment ce diplomate s’adonne à l’art subtil de la diplomatie comme le ferait un éléphant abandonné dans un magasin de porcelaine.

Gare à la casse quand même !

Vidéo :

https://fb.watch/v/2bh-mWG9v/