Erdogan et Poutine  jettent les fondements d’une centrale nucléaire russe en Turquie

Erdogan et Poutine  jettent les fondements d’une centrale nucléaire russe en Turquie

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue turc Tayyip Erdogan  ont participé aujourd’hui mercredi 10 mars  par visioconférence à la cérémonie de la première pelletée de terre pour la 3e unité de la Centrale nucléaire de Akkuyu, première centrale d’énergie nucléaire de Turquie.

Cette manifestation  constitue pour les deux pays  une étape importante dans la construction d’une centrale nucléaire russe en Turquie, ce qui, faut-il le souligner, déplairait fortement à Washington, notent des observateurs avertis.

Un acquis hautement stratégique pour la Turquie si l’on s’en réfère à ses déclarations : «Cette centrale doit permettre à terme de répondre à 10% de la demande en électricité de la Turquie, un pays fortement dépendant de l’importation d’hydrocarbures pour satisfaire un appétit énergétique croissant ». Les deux pays sont également engagés dans le chantier du gazoduc Turk Stream qui permettra à la Russie de contourner l’Ukraine, via la mer Noire et la Turquie, pour exporter son gaz vers l’Europe, a affirmé  Erdogan .

 

Ferhat Zafane