Malgré les difficultés liées au conflit en Ukraine : La Russie poursuit les exportations de blé

Malgré les difficultés liées au conflit en Ukraine : La Russie poursuit les exportations de blé

La Russie est l’un des plus grands exportateurs de blé au monde. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la « Fédération »,  a produit 86 millions de tonnes de blé en 2020.

Alors que l’on misait sur la « faillite » du pays, suite aux  sanctions occidentales, en raison du conflit en Ukraine, ainsi que les difficultés de logistique et de paiement, le blé russe continue d’arriver sur les marchés céréaliers mondiaux.

«Les exportations russes se poursuivent et les prix de son blé augmentent», ont en effet relevé des experts du domaine, cités par nombre de médias ce lundi. Faisant remarquer également qu’à l’exportation, les prix de cette céréale ont augmenté la semaine dernière dans le contexte des expéditions en cours depuis les ports de la  mer Noire.

Dans le détail, les prix du blé pour l’approvisionnement en mai des ports de la mer Noire  ont augmenté de 10 dollars à 380 dollars à la fin de la semaine dernière, selon le cabinet de conseil en agriculture IKAR.

Sovecon, un autre cabinet conseil, affirme par ailleurs,  que la Russie avait exporté 590.000 tonnes de céréales la semaine dernière, citant les données des ports, contre 630.000 tonnes la semaine d’avant.

Le service des douanes russes a suspendu la publication des données d’import-export pour éviter la «spéculation», a-t-il affirmé la semaine dernière ; notant que la Russie serait en mesure d’augmenter ses exportations au cours de la nouvelle saison juillet-juin en raison de stocks de report élevés, d’une prévision de récolte record et de l’expiration d’un quota  d’exportation d’Etat.

Le même bureau de conseil a rappelé que les prix du blé sur le marché intérieur ont chuté dans un contexte  d’affaiblissement de la demande des consommateurs et des exportateurs,  ainsi que de l’augmentation de l’offre des agriculteurs sachant que les  céréales de printemps avaient été semées sur 1,8 million d’hectares au 19 avril, sans changement par rapport à l’année précédente.

Y.Y

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles