Touché par une balle criminelle à la tête : Un adolescent palestinien succombe à ses blessures

Touché par une balle criminelle à la tête : Un adolescent palestinien succombe à ses blessures

La ville martyre de Bita est en deuil pour la quatrième fois en un mois. Elle vient de perdre l’un de ses enfants: Ahmed Zahi Daoud Bani Shamsa, 16 ans.

Il a succombé ce jeudi matin à une blessure dans la tête causée la veille par des tirs des soldats de l’armée d’occupation sioniste. Il était venu protester contre la construction d’une future colonie au sommet de Jabal Sabih, au sud de Bita.

Avant Ahmed, sont tombés Issa Barham puis Zakaria Hamayel puis Muhammad Saïd Hamayel.

Combien de Palestiniens faudra-t-il tuer pour que les colons de Jabal Sabih puissent s’installer sur cette terre qui ne leur appartient pas?

Ce jeudi, dès l’aube, les haut-parleurs des mosquées de Bita ont retenti pour annoncer la mort d’Ahmed, appelant au deuil et au recueillement.

L’appel à poursuivre la résistance suivra dans la journée.

Palestine vivra. Palestine vaincra.

Kamel Zaidi